vendredi 17 juillet 2020

Vichy n’est plus en province



                Emmanuel Macron l’a dit, nous allons nous réinventer, lui le premier. Mais, naturellement, nous n’allons pas changer de politique. Alors, nous allons changer de vocabulaire. Nous allons maintenant nous appuyer sur les territoires.

                Pour être moderne, j’ai eu la curiosité d’aller voir ce que c’est qu’un territoire.

                Le mot latin territorium a donné, très naturellement, le mot terroir en français. Mais terroir est un dérivé « populaire », un peu paysan. En 1278 apparaît un dérivé savant du même mot latin : le territoire. C’est la même chose, mais c’est nouveau. C’est comme le changement chez Macron. Les énarques de l’époque, pardon ! les clercs, avaient besoin de modernité. Giuseppe Tomasi di Lampedusa le disait déjà dans Le Guépard, tout changer pour que rien ne change.

                Le premier ministre, Jean Castex, vient de la France des territoires. Je suis un peu débutant, un peu naïf, et je me suis demandé d’où venait Edouard Philippe. Je croyais bêtement que Le Havre était aussi dans un territoire. Puis je me suis souvenu que Le Havre a été très longtemps une ville communiste qui, comme chacun sait, est le parti de l’étranger. Il est donc normal que Le Havre subisse un séjour au purgatoire avant de redevenir un territoire.

                Dans le Trésor de la langue française, j’ai trouvé un sens très intéressant du mot territoire, lié à la colonisation. Un peu d’autonomie dans beaucoup de centralisation. J’ai pensé aux Territoires palestiniens, une peau de chagrin, trouée par des « implantations ». Les territoires français sont aussi troués par l’implantation de quelques entreprises « multinationales » qui prennent leurs ordres, et paient leurs faibles impôts, ailleurs que dans le territoire.

                Vichy dans l’Allier, le Bourbonnais, l’Auvergne ? Mais vous n’y pensez pas ! Un département, des provinces, c’est ringard. Vichy est dans les territoires.

                Quant à m’appuyer sur un territoire, je n’y suis pas arrivé. Je n’ai réussi qu’à m’y coucher. J’ai encore beaucoup à apprendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Discours du Président Macron, 22 juin 2022

Extrait numéro UN  " Le 24 avril, vous m’avez renouvelé votre confiance en m’élisant Président de la République.  Vous l'avez fait ...