mardi 21 juillet 2020

Elections municipales 2020



En France


                Les « premiers de cordée » ont dévissé ! Bérézina pour la République en marche. Faut-il s’en étonner ? Il vaut mieux se rappeler que le 23 avril 2017, premier tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron ne représentait que 18,7 % des électeurs inscrits à Vichy, moins d’un vichyssois sur cinq. Certes, il existe une crise de la représentation politique, mais nous sommes surtout dans un contexte où un président mal élu a perdu la confiance de nombreuses françaises et français, en particulier ceux qui ont montré, pendant la crise sanitaire, qu’ils étaient indispensables. Et qui ne comptaient pas, et qui aujourd'hui ne comptent déjà plus : ce sont les « premiers de corvée ». Nous souhaitons leur donner la parole.

A Vichy

               Environ 35 % des électeurs se sont exprimés, contre 57 % en 2014. Bien sûr, personne ne peut s’approprier les abstentionnistes et il faudra des études plus sérieuses et plus complètes pour faire la part entre rejet de la politique et crainte de la COVID19. Mais le contexte permet de relativiser : Frédéric Aguilera n'a été élu que par 25 % des inscrits contre 30 % à Claude Malhuret en 2014.

               Quant à Isabelle Réchard, elle recueille 5,53 % des inscrits quand les deux listes « de gauche », en 2014, recueillaient 17,5 %. Par rapport aux suffrages exprimés, « Vichy c’est vous » recueille 16.37 % quand les deux listes « de gauche », en 2014, recueillaient 31,54 %. Ce résultat nous conforte dans l’analyse que nous avions faite : ni le programme, ni la composition de la liste d’Isabelle Réchard ne pouvaient permettre de rassembler les électeurs qui, à Vichy, souhaitent de vrais changements.

               Dans son discours, lors du premier conseil municipal, Isabelle Réchard a reproché à Frédéric Aguilera de n’avoir pas de projet et d’avoir repris le programme de « Vichy c’est vous ».
Ce qui, malheureusement, prouve aussi que ce programme n’était pas très à gauche !

               Le Rassemblement National a perdu, fort heureusement, un tiers de son influence.

                

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Discours du Président Macron, 22 juin 2022

Extrait numéro UN  " Le 24 avril, vous m’avez renouvelé votre confiance en m’élisant Président de la République.  Vous l'avez fait ...