jeudi 22 octobre 2020

"Islamo-gauchisme"

 

Le Maire de Vichy aime ce nouveau terme à la mode, «Islamo-gauchisme», il le retweete souvent.

L’inflation d’un vocabulaire aussi stupide que dépourvu de sens ne remplacera jamais la pensée.

Mais cette expression polémique est "efficace". Le mot "Islamo" est assez ambigu pour pouvoir s'appliquer "officiellement" à l'islamisme et suggérer en même temps l'islam, mis dans le même sac. Quant à "gauchisme", on sait ce que ce mot signifie pour une partie de plus en plus importante de la droite, puisqu'on y range même Joe Biden et le pape François ! 

Pour autant, il reste très important de distinguer l'islam et l'islamisme.

C’est une évidence de constater que les personnes qui ont au moins un grand parent ou un arrière grand parent né en Afrique du Nord (et que l’on étiquette «musulman») sont souvent victimes du racisme, de l’exclusion et, par conséquent, mal armées socialement et intellectuellement pour résister à la propagande extrémiste.

C’est aussi une évidence de constater que, dans le monde, les musulmans sont, en nombre, les premières victimes du terrorisme.

Mais rappeler ces deux évidences est aujourd’hui assimilé à de la «collaboration» avec les terroristes.

Attention, avec de tels arguments, repris par la droite, et parfois par la «gauche», l’extrême droite est en train de gagner la bataille des idées.

mercredi 21 octobre 2020

22 octobre 1941

 

 

    Il y a 79 ans avait lieu dans la France occupée une exécution massive qui eut un retentissement considérable jusqu’au-delà des frontières. Appliquée par le gouvernement de l’Etat Français selon le tout nouveau « Code des otages », elle touchait, "les indésirables", en majorité des communistes et des syndicalistes. Ils furent fusillés à Nantes, à Souge, au Mont-Valérien et à Châteaubriant. Le plus jeune, Guy Môquet, n’avait que 17 ans !

 

Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty, dans Les Fusillés, répression et exécutions pendant l'Occupation 1940-1944(éd. L’Atelier), estiment que 4 520 personnes ont été fusillées, en France, pendant la guerre, dont 80% à 90% de communistes. Le Monde, 9 décembre 2006, Michel Lefebvre

mardi 20 octobre 2020

Etat de droit

 

L’assassinat de Samuel Paty est un acte horrible, révoltant.

Chacun se demande ce qu’il faudrait faire pour empêcher cela.

Quelques-uns en profitent pour entrer dans une surenchère avec le RN, en regardant les échéances électorales à l’horizon.

Sur ces sujets, Eric Dupond-Moretti a déclaré :

  « A peine la tragédie était-elle publique que des politiciens s’en servaient déjà avec cynisme à des fins électoralistes. Cela me dégoûte. C’est d’une grande indécence », « Je suis le garde des sceaux de la Constitution. Or ce qui nous distingue des terroristes, c’est qu’ils n’ont, eux, aucune règle. Ce qui distingue la civilisation de la barbarie, c’est l’Etat de droit », « toutes les réponses que nous pourrons apporter à cet acte odieux se feront dans ce cadre impérieux. S’en affranchir, sous le coup de l’émotion, signifierait que les terroristes ont gagné ».

Ces quelques phrases, républicaines, sont dignes d’un ministre de la justice.

lundi 19 octobre 2020

Ombrières... encore

 

Alors que le projet de participation de Vichy Communauté à la société par actions Vichy Ombrières – projet rejeté – date du 24 septembre 2020, le « partenaire » SEE YOU SUN est sur le terrain depuis longtemps !

Nous l’avons vu, François GUERIN est, à travers deux sociétés, président, directeur, agent commercial, concierge, etc. d’une troisième société, SEE YOU SUN, qui n’existe que sur le papier.

La Montagne du 10 octobre 2020 nous le présente comme « directeur de l’entreprise » See You Sun, évoquant, avec le Maire d’Abrest, le « projet d’installation d’ombrières ».

Dans La Montagne du 4 janvier 2019, il était déjà là. Il était à l’époque « dirigeant associé de SEE YOU SUN ». Et il déclarait, avec beaucoup de cynisme : « On propose un partage des revenus de l’électricité avec la collectivité, lorsque l’investissement est rentabilisé ».

Le partenariat public privé, c’est comme les sociétés d’autoroute : on essaie au maximum de socialiser les coûts et les pertes, on privatise les profits.

jeudi 15 octobre 2020

Ombrières (4)

 


Le « partenaire » de Vichy Communauté, dans le projet de société par actions heureusement avorté, aurait été SEE YOU SUN, entreprise implantée en Bretagne (35135 Chantepie), qui déclare de 1 à 2 salariés (sic) sur le site societe.com, mis à jour le 01-10-2020. Avec 1 à 2 salariés, cette société mystérieuse réussit à avoir trois établissements : à Chantepie, à Rennes et à Paris IV. Seul le site de Paris est répertorié dans l’activité « Production d’électricité » depuis le 29-06-2020, date de sa création. Or la sélection de l’entreprise SEE YOU SUN a eu lieu le 6 juin 2019, presque un an avant. Etrange prémonition, le Président de la Communauté (et Maire de Vichy) est un voyant.

SUN YOU SEE a un président : EKWITY, société de « conseil pour les affaires et autres conseils de gestion », le Président de EKWITY est AMAC, spécialiste en gestion de fonds. Le gérant est François GUERIN qui « évolue dans le secteur de l’assurance ». Tous ces grands électriciens sont à Rennes (cela s’appelle la préférence régionale, en Auvergne Rhône-Alpes).

SUN YOU SEE a un directeur général : AG CONSULTANT, spécialiste en « activités des sièges sociaux », à Rennes. Le gérant d’AG Consultant est Alexandre GUERIN (un homonyme, sans doute) qui « évolue dans le secteur de la finance ». Encore un grand électricien.

Il y a tant de sociétés écrans qu’on se croirait, avec Alice, De l’autre côté du miroir.

Il y a aussi du Balzac, avec le retour des personnages. Je n’aurais jamais pensé que la lecture de société.com fût si passionnante.

mercredi 14 octobre 2020

Ombrières (3)

 

 Dans le projet de délibération, heureusement avorté, relatif à la création d’une société par actions, le Président de la Communauté (et Maire de Vichy) écrit que l’article L 2253-1 du Code Général des Collectivités Territoriales autorise les communes à participer à des sociétés par actions. 

Ce qui ne manque pas de culot. 

Cet article l’interdisait. Jusqu’à ce qu’une loi du 17 août 2015 prévoie une exception pour la production d’énergie renouvelable.

Les communistes ont voté contre cette loi.

Le « partenariat public/privé » est certes à la mode. Il permet au Maire de devenir « administrateur de société », de rallonger sa carte de visite. Mais il permet surtout le démantèlement du service public, l’opacité, l’absence de procédure des marchés, l’absence de contrôle par le Conseil Communautaire.

Affaire à suivre…

mardi 13 octobre 2020

Ombrières (2)

 

On reproche parfois à l’opposition de ne pas faire de propositions.

Alors, voici quelques propositions.

D’abord, et avant de mettre des ombrières sur « une trentaine de sites », il faudrait sans doute promouvoir une vraie politique d’économie d’énergie. Pour le moment, on nous parle surtout de produire de l’électricité !

Ensuite, il faudrait une vraie consultation des habitants, sur la base d’un dossier complet.

Enfin, et après un véritable débat et un vote du conseil communautaire, il faudrait une véritable procédure des marchés qui, dans le strict respect des textes, pourrait favoriser les PME/TPE et les entreprises régionales.

C’est à peu près le contraire de ce qui vient de se passer (ou qui a failli se passer).

Affaire à suivre…

"Islamo-gauchisme"

  Le Maire de Vichy aime ce nouveau terme à la mode , «Islamo-gauchisme», il le retweete souvent. L’inflation d’un vocabulaire aussi stup...