jeudi 12 novembre 2020

Qui se préoccupe des étudiants ?

 

Une professeure d’université s’interroge :

 

« Qui se préoccupe des étudiants ? Pas les médias en tout cas, ni le gouvernement qui pense avoir réglé le problème en fermant les universités. Qui parle de leur solitude, de leur chambre minuscule, de leurs difficultés à suivre des cours en ligne sans réseau adapté, avec de vieux ordinateurs ? Qui parle de leurs difficultés financières, quand leurs petits boulots n'ont pas été renouvelés ? Qui parle de leur impossibilité à trouver des stages ? A imaginer une seconde trouver un emploi à la sortie de leurs études ? Personne. Tout le monde s'en fout. Seul le personnel de l'université s'en préoccupe, dans l'indifférence et le mépris général. »

*

Madame, ne soyez pas si pessimiste, nous sommes heureux de pouvoir vous rassurer, les sénateurs LR, LREM et AGIR (tous les amis du Maire de Vichy, tous ceux qu'il représente localement et qu'il soutient) ont un grand souci des étudiants. Ils viennent de voter un article 20 bis de la loi de programmation de la recherche qui punit d’un an d’emprisonnement et 7.500 euros d’amende les étudiants qui manifesteraient dans leur université pour défendre leurs droits et alerter sur leur situation. A condition, bien sûr, qu’ils manifestent individuellement. S’ils manifestent « en réunion », c’est trois ans de prison et 45.000 euros d’amende.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Discours du Président Macron, 22 juin 2022

Extrait numéro UN  " Le 24 avril, vous m’avez renouvelé votre confiance en m’élisant Président de la République.  Vous l'avez fait ...