mardi 3 novembre 2020

Drôles de fréquentations intellectuelles du Maire de Vichy

 


Environ 200 professeurs d’université et chercheurs ont signé un manifeste pour soutenir les positions du ministre de l’éducation nationale. C’est leur droit. Ils condamnent « l’islamo-gauchisme » bien sûr, ils condamnent « la doxa antioccidentale et le prêchi-prêcha multiculturaliste » (on appréciera la haute teneur scientifique de ces concepts !).

On trouve, parmi les signataires, quelques-uns de ceux dont les positions, qui frôlent l’extrême droite, relèvent plus de la polémique que de la recherche (Marcel Gauchet, Pierre-André Taguieff, Gilles Kepel, Luc Ferry), on y trouve aussi beaucoup d’inconnus.

Rappelons que la France compte plus de 18.000 professeurs d’université.

Mais on peut lire dans ce manifeste qu’il faudrait « créer une instance chargée de faire remonter directement les cas d’atteinte aux principes républicains ».

C’est inimaginable ! C’est surtout très grave et dangereux. Seules les dictatures surveillent les universités. Depuis 1229, en France, les universités sont indépendantes du pouvoir temporel et les « franchises universitaires », nées à Paris, ont été adoptées par les grandes universités d’Europe.

Gilles Kepel, qui est un des signataires de ce manifeste, en fait la promotion sur twitter.

Et, bien sûr, le Maire de Vichy retweete. Officiellement adversaire du Rassemblement National, le Maire de Vichy est souvent en étrange compagnie…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Discours du Président Macron, 22 juin 2022

Extrait numéro UN  " Le 24 avril, vous m’avez renouvelé votre confiance en m’élisant Président de la République.  Vous l'avez fait ...