mardi 20 octobre 2020

Etat de droit

 

L’assassinat de Samuel Paty est un acte horrible, révoltant.

Chacun se demande ce qu’il faudrait faire pour empêcher cela.

Quelques-uns en profitent pour entrer dans une surenchère avec le RN, en regardant les échéances électorales à l’horizon.

Sur ces sujets, Eric Dupond-Moretti a déclaré :

  « A peine la tragédie était-elle publique que des politiciens s’en servaient déjà avec cynisme à des fins électoralistes. Cela me dégoûte. C’est d’une grande indécence », « Je suis le garde des sceaux de la Constitution. Or ce qui nous distingue des terroristes, c’est qu’ils n’ont, eux, aucune règle. Ce qui distingue la civilisation de la barbarie, c’est l’Etat de droit », « toutes les réponses que nous pourrons apporter à cet acte odieux se feront dans ce cadre impérieux. S’en affranchir, sous le coup de l’émotion, signifierait que les terroristes ont gagné ».

Ces quelques phrases, républicaines, sont dignes d’un ministre de la justice.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Discours du Président Macron, 22 juin 2022

Extrait numéro UN  " Le 24 avril, vous m’avez renouvelé votre confiance en m’élisant Président de la République.  Vous l'avez fait ...