mercredi 5 août 2020

Abolition des privilèges ?

4 août 1789 – 4 août 2020 : abolition des privilèges ?

 

Sarkozy, Cahuzac, Balkany, Guérini… la liste serait longue et incomplète, à « gauche » et à droite. Wikipédia a tenté un inventaire assez impressionnant dans l’article : « Liste d'affaires politico-financières françaises ».

Il ne faut pas sous-estimer la gravité de ces affaires, au-delà de l’indignation du moment. C’est toute la vie politique, toute la démocratie qui est atteinte.

Mais ce qui frappe le plus, ce sont les nombreux avocats, les procédures sans fin, les appels, les recours en cassation. On a l’impression que rien ne sera jugé. Et quand, longtemps après, une condamnation arrive enfin, la peine n’est pas appliquée … ou si peu. Cela contraste évidemment avec la condamnation rapide des syndicalistes, des « jeunes », surtout quand ils sont de « banlieue ».

 

Certains, que l’on veut détourner de la politique, prennent l’information continue pour la réalité. Ils croient que les « affaires » sont une caractéristique du monde contemporain.

 

Lisons (ou relisons) Balzac qui écrivait en 1830 dans La Peau de Chagrin, au moment ou le banquier Taillefer se réjouit de la fortune héritée par Raphaël de Valentin :

- Bravo ! répliqua Taillefer. Vous comprenez la fortune, elle est un brevet d'impertinence. Vous êtes des nôtres ! Messieurs, buvons à la puissance de l'or. M. de Valentin, devenu six fois millionnaire, arrive au pouvoir. Il est roi, il peut tout, il est au-dessus de tout, comme sont tous les riches. Pour lui, désormais, LES FRANÇAIS SONT EGAUX DEVANT LA LOI est un mensonge inscrit en tête de la Charte. Il n'obéira plus aux lois, les lois lui obéiront. Il n'y a pas d'échafaud, pas de bourreaux pour les millionnaires !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Discours du Président Macron, 22 juin 2022

Extrait numéro UN  " Le 24 avril, vous m’avez renouvelé votre confiance en m’élisant Président de la République.  Vous l'avez fait ...